Le Maroc met fin à l’obligation de test PCR

Le royaume du Maroc facilite davantage l’accès à son territoire en supprimant le test PCR à l’entrée. Le Pass sanitaire reste néanmoins obligatoire. 

Alors que le pays rouvrait son espace aérien le 7 février dernier après plus de deux mois de fermeture, le Maroc décide de supprimer le test PCR à l’entrée de ses frontières. Depuis mardi soir les voyageurs ne sont donc plus obligés de présenter un test PCR négatif à leur arrivée sur le territoire : « Cette décision a été prise sur la base de dispositions juridiques relatives à la gestion de l’état d’urgence sanitaire et de l’amélioration de la situation épidémiologique au Maroc », a ainsi tweeté le gouvernement. 

Cette suppression vise à faciliter l’accès au royaume et accélérer la reprise touristique, que cela soit pour la clientèle Corporate ou Loisirs. « Nous somme très contents. C’est une décision qui aurait dû être prise avant mais l’essentiel est que ce soit fait », a déclaré à l’AFP le président de la Fédération nationale de l’industrie hôtelière (FNIH), Lahcen Zelmat. 

> A lire aussi : Le Maroc rouvre son espace aérien

Le Pass sanitaire, lui, reste obligatoire pour accéder au territoire. Pour rappel, jusqu’à présent, les voyageurs étaient soumis à un test antigénique et des tests PCR aléatoires à leur arrivée à l’aéroport. Ces mesures avaient été jugées trop contraignantes par les voyagistes et les hôteliers.