Le prix du carburant flambe, le Medef propose une indemnité pour les salariés

Alors que le prix du carburant atteint son plus haut niveau, le Medef propose de mettre en place une indemnité essence de 300 euros par salarié et par an. 

Se déplacer en voiture coûte de plus en plus cher à cause de la flambée des prix. Cette semaine, le prix de vente moyen des carburants a (encore) franchi des records atteignant 1,65 euros pour le prix du litre de gazole et 1,70 euros pour l’essence. Si le gouvernement réfléchit à l’éventualité de relever le barème kilométrique pour les frais réels liés au déplacements automobiles professionnels, le Medef propose une nouvelle « indemnité essence ». 

Une indemnité qui viendrait remplacer l’aide aux transports versées par les entreprises aux intercommunalités, d’environ 300 euros par salarié et par an. Le «versement transport», devenu le «versement mobilité» au 1er janvier 2021, est une contribution due par tous les employeurs comptant plus de 10 salariés et payée à l’Urssaf, qui la reverse ensuite aux autorités organisatrices de transports (AOT) locales pour financer les transports en commun.

Le Ministre de l’économie, Bruno Le Maire, a assuré de son côté continuer, « à suivre les prix des carburants, voir si des mesures complémentaires sont nécessaires. Nous ajustons les dispositifs en permanence ».