Le Royaume-Uni donne son feu vert pour le premier vol transatlantique 100% SAF

511

Le premier vol transatlantique 100% SAF devrait prendre le départ le 28 novembre prochain depuis Londres. Le régulateur aérien britannique vient de donner son feu vert. 

Opéré par Virgin Atlantic, ce vol transatlantique sera le premier au monde à relier Londres-Heathrow et New York-JFK. Cette liaison sera alimentée intégralement par du SAF et pour cela, 60 tonnes de carburant d’aviation durable seront nécessaires. En détail, le carburant sera un mélange d’esters et d’acides gras hydrotraités et de kérosène aromatique synthétique fourni par Air bp et Virent. Comme le précise le groupe, ce mélange a été testé avec succès sur le moteur Rolls-Royce Trent 1000, ce qui constitue une étape clé dans le processus d’approbation.

> A lire aussi : Aérien : l’Europe vote pour imposer 70% de SAF d’ici 2050

Si la compagnie doit encore obtenir l’autorisation des régulateurs américains, irlandais et canadiens (les espaces de vol que survoleront l’appareil), elle vient aujourd’hui d’obtenir celle du CAA, le régulateur aérien britannique. Le décollage du Boeing 787 devrait avoir lieu le 28 novembre. Le gouvernement britannique avait annoncé soutenir «jusqu’à 1 million de livres» ce projet.