Les compagnies aériennes autonomes demandent des aides proportionnées à celles d’Air France

Par la voix de leur syndicat, le SCARA, elles interpellent les pouvoirs publics sur la nécessité d’être soutenues.

- Publicité -

Le Syndicat des Compagnies Aériennes Autonomes (françaises, ndr) demande la mise en place d’un fonds d’urgence d’un milliard d’euros pour aider les compagnies aériennes françaises hors Groupe Air France. La demande du SCARA fait suite à l’aide publique obtenue par Air France pour un montant de 7 milliards d’euros.

Le syndicat avance l’argument que les compagnies qu’elles représentent souffrent tout autant que la première compagnie française et qu’une aide publique se justifie donc tout autant pour s’en sortir mais aussi pour envisager l’avenir : « Ces compagnies aériennes rencontrent les mêmes difficultés qu’Air France et sont tout aussi soucieuses de renouveler leurs flottes pour améliorer leur compétitivité et participer à la transition écologique », précise leur communiqué.

Le SCARA regroupant 47% des compagnies aériennes françaises cumulant un chiffre d’affaires d’environ 15 % de celui d’Air France (hors KLM), il demande une aide à proportion, soit environ 1 milliard d’euros.