Gatwick : les slots Thomas Cook aiguisent les appétits

Moins d’une semaine après la faillite de Thomas Cook, ses slots sur l’aéroport londonien de Gatwick, jusqu’alors occupés par la branche aérienne de la compagnie britannique, intéressent Wizz Air et Virgin.

- Publicité -

D’après le Financial Times, les compagnies Wizz Air et Virgin Atlantic lorgnent avec intérêt les créneaux horaires de décollage et d’atterrissage à l’aéroport de Londres Gatwick laissés vacants par le récent effondrement de Thomas Cook PLC.

Pour la compagnie de Richard Branson, ce sont les slots nocturnes qui seraient l’objet de son attention. Concernant Wizz Air, cette acquisition s’inscrirait dans sa stratégie de développement de la destination Londres. C’est d’ailleurs dans des circonstances similaires que Wizz Air avait acquis, en 2017, des slots à l’aéroport de Londres Luton après liquidation de Monarch Airlines.