Les trains à grande vitesse internationaux reprennent du service

A mesure que les gouvernements européens rouvrent leurs frontières, les trains à grande vitesse entre la France et les pays limitrophes reprennent progressivement du service.

- Publicité -

Ces redémarrages concernent le TGV inOui vers le Luxembourg, l’Allemagne et la Belgique, le Thalys vers la Belgique, les Pays-Bas et l’Allemagne, le TGV Lyria vers la Suisse et le TGV vers l’Italie. Avec l’Espagne, les relations en coopération Renfe-SNCF seront rétablies à partir du 1er juillet. Quant à l’Eurostar, un service restreint a été maintenu avec la Grande-Bretagne à raison d’un seul aller et retour de Londres à Paris et Bruxelles.

Une reprise en douceur pour cette période estivale qui reste, cependant, bien en deçà de l’offre habituelle. Il faudra attendre la fin du mois d’août pour revoir un trafic presque complet.

Cette offre internationale ne se limite pas aux trains au départ des gares parisiennes. Dès le 1er juillet, Marseille affichera un aller et retour quotidien avec Barcelone et, à partir du 4 juillet, d’une desserte de la même fréquence vers Genève, en TGV Lyria, et vers Francfort, avec les chemins de fer allemands en coopération avec la SNCF.

A partir du 4 juillet, l’offre entre la France et la Suisse va passer de 50 à 70% de sa capacité. Le TGV Lyria proposera  six allers et retours entre Paris et Genève, dont trois prolongés vers Lausanne. Il y aura également 4 allers et retours sur la ligne Paris, Bâle et Zurich.

Pour la période allant de septembre à décembre, l’offre TGV Lyria sera de l’ordre de 85 à 95 % de l’offre nominale. Sur la même période, le Thalys devrait couvrir 60 % de son plan de transport habituel .