Les voyageurs paieront-ils bientôt plus cher les courses VTC ?

219

Après l’instauration d’un montant minimum pour les courses VTC, leur prix pourrait augmenter. Des négociations seraient actuellement en cours pour facturer au client le temps d’approche. 

En février dernier, le montant minimum d’une course à bord d’un VTC est passé à 7,65 euros, soit environ 9 euros avec la commission des plateformes telles que Uber, Freenow ou LeCab. Si les acteurs du secteur ont annoncé que les tarifs seraient inchangés, il se pourrait que le client final paye finalement plus cher d’ici peu. En effet, les syndicats sont actuellement en discussion avec les plateformes VTC pour facturer au client le temps d’approche du véhicule, ce qui est le cas pour les taxis. Ces frais d’attente seraient ainsi à la charge du client, sans en préciser le montant. « Nous espérons, pour notre part, que le taux horaire se portera, a minima, à 15 euros brut. Mais nous ne sommes pas tous d’accord entre organisations syndicales », a confié au Parisien le président de la Fédération nationale des auto-entrepreneurs (FNAE). 

> A lire aussi : Qu’est-ce que le revenu minimum des chauffeurs de VTC va changer pour les voyageurs d’affaires ?

Contacté par nos soins, Yes Weisselberger, co-fondateur de LeCab, nous confirme que des négociations concernant le revenu horaire des chauffeurs sont en cours, sans donner plus de précisions. Selon lui, « ces discussions, confidentielles sont encore loin d’arriver à une conclusion et si cela devait aboutir, je ne vois pas du tout comme conséquence directe une augmentation des tarifs des plateformes de VTC. » Il ajoute : « Le revenu horaire du chauffeur permet de garantir un revenu minimum. Je ne dis pas que personne n’augmentera les prix mais ce n’est pas une conséquence nécessaire et il n’y a, à ce jour, aucun accord ».