Lufthansa : 2,1 milliards de perte nette

La compagnie aérienne annonce une perte nette de 2,1 milliards d’euros au premier trimestre 2020. 

- Publicité -

Après avoir été contrainte d’immobiliser une partie de sa flotte dès le mois de mars suite à la pandémie du coronavirus, Lufthansa fait état d’une perte à hauteur de 2,1 milliards d’euros au premier trimestre 2020, contre 342 millions d’euros l’année précédente sur la même période. Pour le reste de son exercice annuel, la compagnie aérienne se prépare, comme beaucoup d’autres, à une chute significative de son bénéfice. Pour rappel, un plan de sauvetage gouvernemental de 9 milliards d’euros a été approuvé lundi par le gouvernement allemand avec notamment une prise de participation à hauteur de 20% de l’Etat.