Lufthansa réduit sa perte au premier trimestre 2023 malgré les grèves

113

Lufthansa poursuit sa reprise pour l’année 2023 après avoir réduit sa perte au premier trimestre. Le groupe aérien s’attend à des recettes de trafic record pour l’ensemble de l’année. 

A travers un communiqué, le groupe déclare sortir progressivement la tête de l’eau en atteignant une perte nette à hauteur de 467 millions d’euros au premier trimestre 2023, contre 584 millions d’euros un an auparavant. « Nous nous attendons maintenant à un boom des voyages pendant l’été et à un nouveau record de nos recettes de trafic pour l’ensemble de l’année », a ajouté, Carsten Spohr, son PDG. 

Les mouvements sociaux, les investissements nécessaires pour éviter l’engorgement des aéroports et le retour (très) timide des voyageurs d’affaires, semblent être les principales causes à l’exacerbation de la faiblesse saisonnière. Grâce à une hausse du trafic passagers sur un an, le groupe dégage tout de même un chiffre d’affaires de 7 milliards d’euros, en hausse de 40% au premier trimestre 2023 par rapport à 2022. 

> A lire aussi : Allemagne : le voyage d’affaires reprend mais ne retrouve pas ses chiffres de 2019

Le groupe estime que l’effet de la reprise se fera pleinement sentir dès le deuxième trimestre et que le « pire des perturbations » est désormais derrière lui. Lufthansa a confirmé son objectif de hausse « significative » de son résultat opérationnel en 2023, vers une augmentation de sa marge opérationnelle de 8% en 2024, contre 4,6% en 2022. Le transporteur maintient ses prévisions avec pour indicateur clé, l’augmentation de la capacité. Elle doit atteindre entre 85% et 95% du niveau pré-pandémie cet été.