Midnight Trains : un «hôtel sur rails» pour relier Paris à l’Europe

La future compagnie de train de nuit annonce le lancement d’une première ligne fin 2023. Midnight Trains mise sur la qualité du service tout en promettant des tarifs compétitifs face à l’avion.

Le train de nuit connait un nouveau départ, au niveau national mais aussi européen. La SNCF réouvre ainsi deux lignes domestiques cette année. La start-up ferroviaire française Midnight Trains souhaite pour sa part lancer des trains de nuit entre Paris et plusieurs villes européennes. Une première desserte doit voir le jour fin 2023. Ce projet porté par Adrien Aumont – cofondateur de KissKissBankBank – et Romain Payet serait soutenu par de nombreux entrepreneurs français dont Xavier Niel, le patron de Free, via son fonds Kima Ventures. Un premier tour de table aurait déjà été constitué.

Côté service, l’entreprise parle plutôt d’un « hôtel sur rails». On réservera à bord non pas une couchette mais une cabine avec salle de bain, l’entreprise n’hésitant d’ailleurs pas à parler de « chambre ». Les passagers profiteront à bord d’un bar et d’un restaurant, ainsi que d’un service de conciergerie. Pas question pour autant de classer l’offre dans la catégorie luxe, Midnight Trains entendant rester compétitive face à l’avion.

Quid des destinations depuis Paris ? L’entreprise parle de villes situées entre 800 et 1500 km, un périmètre suffisamment large pour offrir un grand choix de destinations, de Rome à Budapest, en passant par Madrid, Édimbourg et Copenhague.

réseau envisagé par Midnight Trains

Midnight Trains a déjà beaucoup avancé sur le produit et le design des voitures, mais cherche encore un fournisseur pour le matériel roulant.

Il existe aujourd’hui (temporairement suspendues pour cause de Covid) deux lignes internationales de trains de nuit depuis Paris, vers Milan et Venise avec Thello, vers Moscou avec les chemins de fer russes RZD. Rappelons que les compagnies ferroviaires historiques SNCF, DB, ÖBB et CFF ont engagé en décembre dernier une coopération pour de nouvelles liaisons de trains de nuit transfrontalières. La première exploitée reliera Vienne à Paris (via Munich) dès la fin de cette année. Plusieurs autres suivront dont l’une reliant Berlin à Paris en décembre 2023. Ces trains seront opérés sous la marque NightJet, celle de l’ÖBB autrichienne.