Norwegian va augmenter ses fréquences entre Paris et les États-Unis

Dès le printemps 2020, la low-cost norvégienne opèrera jusqu’à 36 liaisons hebdomadaires au départ de Paris-CDG vers sept villes américaines.

- Publicité -

Norwegian, dont on souligne régulièrement les difficultés de trésorerie, ne cesse pour autant de développer son trafic. La compagnie aérienne va ainsi augmenter ses fréquences, depuis Paris, vers New York, Los Angeles, Denver et Boston, dès la prochaine saison été 2020.

Norwegian entend ainsi «répondre à une demande croissante» en proposant jusqu’à 10 vols par semaine vers Los Angeles et jusqu’à 9 vols par semaine vers New York, deux destinations qu’elle desservait quotidiennement. Les routes saisonnières vers Boston et Denver reprendront à partir du 29 mars 2020 et verront également leurs fréquences augmenter, avec respectivement 5 et 4 vols par semaine; soit un vol par semaine supplémentaire pour chacune des destinations. Par ailleurs, Norwegian continuera à opérer ses vols vers Miami-Fort Lauderdale, Orlando et San Francisco.

Ce sera, au total, jusqu’à 36 vols directs par semaine proposés par Norwegian au départ de Paris vers les États-Unis, soit plus de 15% de vols supplémentaires par rapport à la saison Eté 2019, pour les mêmes destinations.

«Depuis le lancement des premières routes long-courriers au départ de Paris-CDG vers les États-Unis en juillet 2016, la demande n’a cessé d’augmenter. Il y a quelques mois nous avons atteint le chiffre symbolique de 1,5 millions de passagers transportés entre la France et les États-Unis. Nous desservons à présent sept destinations aux États-Unis et nous continuerons à développer notre offre au départ de CDG où nous voyons un potentiel important» explique Matthew Wood, SVP Commercial de Norwegian.

Les vols vers les États-Unis sont opérés en Boeing 787 Dreamliner, des appareils de dernière génération pouvant accueillir jusqu’à 344 passagers.