Nouveau report pour le CDG Express, désormais prévu début 2027

Sa date d’ouverture se rapproche de celle de la future ligne 17 reliant Saint-Denis à l’aéroport de Roissy.

Les gouvernements français successifs n’ont jamais cessé de réaffirmer leur engagement dans le CDG Express, ce projet de navette rapide devant relier la gare de l’Est à l’aéroport de Roissy, soit 32km (dont 8km de voies nouvelles), en vingt minutes. Sa mise en service commerciale était initialement espérée avant les Jeux Olympiques. En début d’année, elle était repoussé au 1er décembre 2025… Le scénario avancé aujourd’hui est plus probablement début 2027, en raison de la pandémie mais aussi de l’étude des recours (toujours en cours) liés au fait que la ligne traverserait des zones hébergeant des espèces protégées. Dans cette optique, le gros du chantier aurait lieu en 2023, avant les JO. Ce qui laisse craindre aux usagers du quotidien des perturbations sur le trafic d’autres lignes de l’axe nord, le RER B, la ligne K, la ligne TER Paris-Laon…

Des détracteurs du CDG Express font toujours valoir que des rames dédiées du RER B, propres et sécurisées, reliant directement Paris à l’aéroport de CDG, auraient largement suffi à satisfaire la demande des voyageurs aériens, et ce pour un prix du trajet moindre. Et d’aucuns de noter que ce RER B va également être soulagé par la future ligne 17 construite dans le cadre du Grand Paris Express. Cette ligne va relier Saint-Denis-Pleyel à l’aéroport de Roissy (en passant par le Bourget) en 20 minutes, d’ici 2030. Elle avait été remise en cause ces dernières années, notamment suite à l’enterrement du méga-projet EuropaCity qui devait être construit dans le Triangle de Gonesse. La voilà définitivement sur les rails, suite à la toute récente décision de la cour administrative d’appel de Paris de débouter dix associations de défense de l’environnement.

Aujourd’hui, la partie entre Saint-Denis et Le Bourget Aéroport est censée être terminée fin 2026, celle entre le Bourget et le Parc des Expositions Paris-Nord Villepinte pour 2028. La ligne 15 reliant Saint-Denis Pleyel à La Défense, permettant de relier le grand centre d’affaires parisien à l’aéroport du nord de la capitale en 34 minutes, ne sera pour sa part pas mis en service avant 2030.

Rappelons enfin que les travaux d’extension de la ligne 14 doivent, eux, permettre son extension avant l’ouverture des JO de 2024, au nord jusqu’à Saint-Denis Pleyel et au sud jusqu’à Orly. Mais des retards ne sont pas à exclure…