Ola Cabs perd sa licence à Londres

270

Alors que le géant du Vtc Uber vient de récupérer sa licence à Londres, Ola Cabs, l’un de ses plus grands concurrents, vient de perdre la sienne. La compagnie indienne est accusée de négligence à propos de la sécurité de ses passagers.

Ola Cabs est une application majeure du transport en Grande-Bretagne où elle opère dans de nombreuses régions. L’autorité londonienne de régulation du transport (TFL), vient de lui refuser le renouvellement pour la capitale en raison de problèmes de sécurité.

Ola aurait signalé plusieurs incidents sur des courses effectuées par des chauffeurs on autorisés. De plus, tous les signalements n’ont pas été effectués dans les temps ce qui est une faute grave.

Ola peut encore opérer durant 21 jours en continuant de proposer des transports, mais elle devra ensuite cesser toute activité. La compagnie annonce qu’elle va faire appel de cette décision ce qui pourrait lui permettre de poursuivre ses activités.