Point aérien : Air France, Emirates, Korean Air, TAP Portugal…

Cette semaine dans le point aérien, Air France étoffe son réseau régional aux Caraïbes, Emirates reprend son vol quotidien sans escale entre Dubaï et Hong Kong, Korean Air annonce la reprise de quatre liaisons européennes au printemps prochain et la grève de sept jours est suspendue chez TAP Portugal. 

Air France poursuit le développement de son réseau aux Caraïbes avec une nouvelle liaison directe entre Cayenne et Belém (Brésil). Opéré en A320 à compter du 5 mai 2023, ce vol hebdomadaire reliera la capitale de la Guyane à Belém le vendredi (vol aller) et le samedi (vol retour). En parallèle, à compter du 30 mars 2023, la compagnie adaptera les horaires de sa liaison Pointe-à-Pitre – Miami afin de permettre aux clients en provenance de Fort-de-France et de Cayenne de rejoindre la Floride avec un départ à 16h30 les jeudis et samedis et un retour à 9h55 les vendredis et dimanches. 

Emirates va augmenter ses fréquences vers Hong Kong avec un vol quotidien sans escale depuis son hub de Dubaï, à partir du 29 mars 2023. Cela s’ajoute à son vol quotidien existant de Dubaï à Hong Kong via Bangkok et porte les opérations de la compagnie à 14 vols hebdomadaires. Opéré par un avion Airbus A380, le vol EK380 d’Emirates quittera Dubaï à 10h45 et arrivera à Hong Kong à 22h00. Le vol retour EK381 partira de Hong Kong à 00h35 et arrivera à Dubaï à 05h00. 

Korean Air annonce la reprise de quatre routes européennes au départ de Séoul au printemps prochain. Les vols vers Prague seront lancés le 27 mars avec trois rotations par semaine, vers Zurich à compter du 28 mars trois fois par semaine, vers Istanbul le 24 avril avec un service trois fois par semaine et vers Madrid le 25 avril à raison de trois fois par semaine également. Les quatre destinations rejoindront les liaisons européennes existantes de Korean Air vers Amsterdam, Budapest, Francfort, Londres, Milan, Paris, Rome, Tel Aviv et Vienne.

Enfin, la grève de sept jours est pour l’instant suspendue chez TAP Portugal. Selon nos confrères de l’Echo Touristique, le personnel de cabine de TAP Air Portugal a décidé lundi de suspendre la grève de sept jours qui devait débuter mercredi, après être parvenu à un accord avec l’administration de la compagnie aérienne publique. « Il y a eu des compromis des deux côtés », a déclaré le président du Syndicat national du personnel de l’aviation civile (SNPVAC), Ricardo Penarroias. « Nous n’avons pas totalement atteint la paix sociale mais cet accord jette les bases pour de nouvelles négociations ». « Il y a toujours une insatisfaction », a rappelé lundi Ricardo Penarroias estimant que si le groupe « fait des bénéfices », les réductions de coûts « doivent être moins rigides ».