Point aérien : Swiss Air, Heathrow, Korean Air, les aéroports de la Côte d’Azur

Cette semaine dans le point aérien, Swiss Air étend ses connexions Air+Train, Heathrow supprime le plafond de passagers, Korean Air renforce sa coopération avec Air France et les aéroports de la Côte d’Azur s’engagent à réduire leur consommation d’électricité. 

La compagnie Swiss Air étend ses connexions Air+Train en proposant bientôt à ses passagers une interconnexion aux gares d’Interlaken et Lucerne. Ces deux nouvelles destinations seront disponibles à compter du 11 décembre. Les voyageurs auront la possibilité de s’enregistrer une seule fois pour les deux moyens de transport et de recevoir leur billet sur l’application de la compagnie. Cette extension intervient alors que les compagnies aériennes s’appuient de plus en plus sur des partenaires ferroviaires pour les liaisons locales ou régionales au sol.

A lire aussi : La digitalisation des billets Train+Air sera disponible dès le mois prochain

L’aéroport d’Heathrow met fin au nombre limité de passagers quotidiens, mis en place depuis plusieurs mois afin de réguler le trafic. Ce plafond prendra fin à compter du 30 octobre, pour le plus grand bonheur des compagnies aériennes. Néanmoins, l’aéroport se réserve le droit de mettre en place « un mécanisme très ciblé si nécessaire », en cas de nouveaux dysfonctionnements, notamment à l’approche de Noël. « Cela encouragerait la demande vers des périodes moins chargées, protégeant les pics les plus lourds et évitant les annulations de vols en raison de la pression sur les ressources », déclare un porte-parole de l’aéroport. Pour assurer un fonctionnement optimal, Heathrow estime que les entreprises de l’aéroport doivent recruter jusqu’à 25 000 personnes. 

> A lire aussi : Point aérien : Londres limite le nombre de passagers, grèves à Lyon et chez Transavia

Korean Air renforce sa coopération avec Air France sur la ligne Paris-Séoul en partageant à nouveau leurs codes. Dès le 30 octobre prochain, les deux compagnies reprendront leurs vols en code-share à bord de Boeing 777. Deux vols quotidiens seront assurés entre les deux capitales. En raison du contournement de l’espace aérien russe pour plus de sécurité, la durée des vols entre les deux pays est rallongée de plus d’une heure pour les deux compagnies aériennes.

> A lire aussi : Le projet d’extension de l’aéroport de Nice validé par la justice

Enfin, les Aéroports de la Côte d’Azur s’engagent à réduire de 10% leur consommation d’électricité dès maintenant. « Les diverses solutions mises en œuvre serviront pour une grande partie dans la durée à réduire davantage l’empreinte environnementale de ses activités. Une version renforcée de ce plan pourra être déclenchée en cas de dégradation de la situation énergétique nationale », indique le groupe à travers un communiqué. Ce plan se concentre sur les enjeux énergétiques liés à l’éclairage, intérieur et extérieur, la climatisation et le chauffage, les équipements nécessaires à l’exploitation, la gestion de l’eau ou encore les nombreux éco-gestes. Généralisation des éclairages LED, totems publicitaires éteints la nuit, gestion du chauffage…« Si ce plan de sobriété énergétique a été pensé comme une réponse immédiate aux enjeux de cette fin d’année, il dessine également de nouvelles perspectives pour amplifier la stratégie bas-carbone du Groupe et son engagement à réduire au maximum son empreinte environnementale ». Et si l’évolution de la situation énergétique au niveau nationale venait à s’aggraver, le groupe assure que ce plan de sobriété énergétique comprend des mesures complémentaires ou renforcées.