Point aérien – Volotea, Delta, Air France, easyJet, l’ouragan Ian…

Cette semaine, Volotea débarque en Belgique, Delta renforce son offre depuis la Suisse, Air France relance sa filière de pilotes cadets, easyJet arrête la compensation carbone et l’ouragan Ian menace les aéroports de Floride.

La compagnie aérienne low cost Volotea opérera pour les fêtes de fin d’année une liaison entre Lyon et Bruxelles Charleroi, sa première destination en Belgique. Trois rotations seront opérées les 21 et 28 décembre, puis le 4 janvier 2023.  Les départs sont programmés le mercredi à 12h25 pour arriver à 13h55, les vols retour quittant la Belgique à 14h25 pour se poser à 15h55.

Chez Delta Airlines, l’heure est au renforcement de son offre en Suisse avec un nouveau vol Genève-New York-JFK pour l’été prochain. Un vol direct quotidien reliera les 2 villes à compter du 11 avril 2023. « Cette deuxième liaison entre Genève et New York-JFK renforce notre offre au départ de la Suisse, ajoutant ainsi une deuxième voie d’accès à la capitale mondiale des affaires aux États-Unis », a indiqué Nicolas Ferri, Vice-président de Delta pour l’Europe, le Moyen-Orient, l’Afrique et l’Inde. Delta desservira Genève avec des Boeing 767-400 et proposera les quatre expériences de cabine : Delta One, Delta Premium Select, Delta Comfort+ et Main Cabin. 

Air France relance sa formation de pilotes cadets, soit des profils sans expérience préalable de pilotage. « Au terme d’un processus de sélection rigoureux, les aspirants accéderont à une formation au pilotage complète et entièrement prise en charge par Air France. Ils intégreront une école de formation pour un cursus théorique et pratique de 24 mois, ponctué par plusieurs évaluations. A la clé pour ceux qui réussiront l’ensemble des étapes : une intégration au sein d’Air France ou de sa filiale Transavia en tant qu’Officier Pilote de Ligne », explique la compagnie à travers un communiqué. Les candidatures seront ouvertes à partir du 15 octobre jusqu’au 20 novembre 2022. 

En Floride, l’ouragan Ian menace plusieurs aéroports de l’Etat. L’état d’urgence a été décrété dans toute la Floride et les autorités multiplient les préparatifs. Selon nos confrères de l’Echo Touristique, l’aéroport international de Tampa a annoncé qu’il suspendrait ses activités ce mardi à 17h00 (21h00 GMT). Ian « va provoquer de fortes pluies, des vents violents, des inondations soudaines et des ondes de tempête, ainsi que des tornades isolées le long de la côte du golfe de Floride », a prévenu le gouverneur Ron DeSantis.

Enfin, easyJet a publié sa nouvelle feuille de route dans laquelle elle fixe ses nouveaux objectifs de réduction d’émissions de CO2. Alors que la low cost souhaite réduire de 35% ses émissions d’ici 2035 et de 78% en 2050, la compensation carbone ne sera plus au programme. Elle a admis que ce programme était peu fiable et suscitait trop d’interrogations dans les modes de calcul.