Portugal : une grève entraîne plus de 500 annulations de vols

Des centaines de vols ont été annulés ce week-end vers et au départ de plusieurs aéroports portugais suite à une grève des employés du bagagiste Groundforce. 

Week-end noir pour les nombreux passagers souhaitant se rendre ou quitter le Portugal ce week-end. En effet, afin de protester contre des retards de paiement de leur employeur, de nombreux salariés de l’entreprise Groundforce sont entrés en grève. Le mouvement a eu pour effet de perturber fortement le trafic aérien, entrainant l’annulation de 277 vols samedi et plus de 340 dimanche. «La grève des services au sol de Groundforce a eu un impact important sur l’opération des aéroports portugais, en particulier à l’aéroport de Lisbonne», a déclaré à l’AFP une porte-parole d’ANA, gestionnaire portuaire. 

> A lire aussi : TAP Portugal sauvée par l’État portugais mais « pas nationalisée »

A Lisbonne, hub de la compagnie TAP Air, plus de 550 vols ont été annulés durant le week-end et 450 liaisons ont tout de même été maintenues. Cette grève, qui a duré 48h, avait pour objectif de dénoncer la situation « d’instabilité insoutenable » que connaît l’entreprise en grande difficulté financière. En mai, la TAP avait réclamé le dépôt de bilan de Groundforce, qui s’était vu refuser un prêt bancaire de 30 millions d’euros garanti par l’État. Les syndicats représentant les 2 800 employés qui subissent des retards de paiement depuis février, ont déjà lancé un nouvel appel à la grève pour le dernier week-end de juillet.