Pour Airbus, les besoins en avions neufs vont exploser d’ici 20 ans

277

Selon le géant français de l’aéronautique, la flotte mondiale devrait passée de 22 880 avions en 2020, à près de 47 000 d’ici 2041. 

Le nombre d’avions dans le monde va doubler dans les 20 prochaines années, c’est ce que prédit Airbus. En cause : la croissance du trafic aérien mondial et la nécessité pour les compagnies aériennes de renouveler leur flotte avec des appareils plus « propres ». Le géant français évalue le besoin à 39 490 appareils pour les vols commerciaux et cargos neufs d’ici à 2041, soit une flotte mondiale totale de 46 930 appareils, contre 22 880 en 2020. En détail, 80% des avions neufs concernent les monocouloirs, 20% des long-courriers et ensuite les avions-cargos. 

Le constructeur estime également que la fin de l’impact du Covid-19 se fera au plus tard en 2025. Les niveaux de 2019 devraient donc être atteints ou dépasser entre 2023 et 2025. Mais le plus gros défi du secteur reste le zéro émission nette à l’horizon 2050. Si les nouveaux appareils devraient permettre de gagner entre 15 et 20% de kérosène et de réduire les émissions de CO2, l’objectif est encore loin d’être atteint pour le secteur de l’aérien.