Près de 12 armes à feu saisies chaque jour dans les aéroports américains

On connait le rapport (parfois maladif) des américains avec les armes à feu mais on ignore souvent que nombre de citoyens n’hésitent pas à prendre l’avion « équipés comme des porte-avions avec des flingues de concours » comme aurait dit Michel Audiard.

- Publicité -

Les agents de la TSA (Transportation Security Administration) sont confrontés quotidiennement à ce problème. Dernier exemple en date à l’aéroport international de Pittsburgh, où ces derniers jours 2 femmes ont été trouvées en possession d’armes de poing prêtes à l’emploi avec le chargeur rempli. Des armes se trouvant dans les sacs à main et supposées partir en cabine avec leur détenteur. 

Chaque année, on trouve plus d’armes à feu dans les bagages de cabine aux points de contrôle de sécurité partout aux États-Unis. En 2018, 4 239 armes à feu ont été trouvées, soit une moyenne d’environ 11,6 par jour. Selon la TSA, 86 % des armes à feu trouvées étaient chargées et près de 34 % avaient une balle dans la chambre. L’information pour 2019 n’est pas encore disponible.

Selon la TSA, lorsqu’un individu apporte une arme à feu à un point de contrôle, la ligne s’arrête jusqu’à ce que la police intervienne. La personne est également sujette à des accusations criminelles et à des sanctions civiles pouvant dépasser les 12 000 euros d’amende pour des infractions relatives aux armes.