Rail : le point sur les dessertes entre la France et les pays voisins

Le plan de circulation des trains de la SNCF, de ses filiales et de ses autres grands partenaires du rail européen traduit la montée progressive de l’offre ferroviaire entre la France et ses pays voisins ce mois de juin.

- Publicité -

«100% de nos trains circuleront à partir du 1er juillet. Les réservations Groupes sont dès à présent ouvertes» a indiqué Anne Leperre, chargée d’affaires Agences de Voyages à la SNCF, lors d’un webinar organisé la semaine dernière par la GBTA (Global Business Travel Association) France. En ce qui concerne les voyages en Europe, liés bien sûr aux conditions d’ouvertures des frontières, chaque filiale monte progressivement en puissance. Eurostar opérera mi-juin un aller-retour quotidien entre Paris et Londres. Le Royaume-Uni ayant mis en application depuis lundi dernier une quarantaine aux visiteurs se rendant outre-Manche, le trafic va toutefois rester très limité le temps de la quatorzaine.

Depuis le 9 juin, Thalys, filiale de la SNCF et de la SNCB, assure cinq aller-retours reliant Paris à Bruxelles, dont deux aller-retours Paris-Amsterdam et un aller-retour Paris-Dortmund (à partir du 15 juin), ainsi qu’un aller-retour Izy – l’alternative low-cost – reliant Paris à Bruxelles le vendredi, le samedi et le dimanche.

SNCF Voyages Italia assure deux fréquences aller-retour (trois normalement) chaque jour entre Paris et Milan. La SNCF-DB (Deutsche Bahn) en Coopération assure dès la mi-juin deux aller-retours Paris-Francfort et Paris-Karlsruhe. TGV Lyria fait rouler chaque jour, dès la mi-juin, un TGV sur deux entre Paris et la Suisse à partir de la mi-juin. Sur l’Espagne enfin, avec la Renfe-SNCF en Coopération, la reprise de la circulation est prévue pour le 22 juin.