RATP : plus de 350 heures de retard en 2022 sur le réseau de métro

334

Après avoir pris la direction du groupe en 2022, Jean Castex a dévoilé le classement des lignes de métro ayant connu le plus d’irrégularités l’an passé. Au total, le réseau affiche plus de 350 heures de retard. 

357, c’est le nombre d’heures de retard sur le réseau francilien de la RATP en 2022. Convoqué par Ile-de-France Mobilités, Jean Castex, Président de la RATP, a assuré que la régularité du métro serait améliorée. En détail, seules 5 lignes sur 14 respectent aujourd’hui le contrat de régularité, dont la 1 et la 14, qui sont automatiques, la 5, la 10 et la 2. Les 9 autres lignes sont en dessous des références du contrat 2021-2024. Trois lignes sont en dessous des 90% de ponctualité : 6, 12 et 13. Cette dernière atteint seulement les 87,7% de régularité cumulée, soit le pire score des 14 lignes. 

> A lire aussi : RATP : vers un retour à la régularité des métros en 2023

En cause, des bagages oubliés, des incidents voyageurs mais aussi des problèmes techniques, le manque de personnel et l’impact des mouvements sociaux. L’ancien ministre reconnaît que « le temps d’interruption globale est en forte hausse » et promet plus de prévention pour diminuer ces retards. Un vaste plan de recrutement a notamment été lancé par le groupe pour palier au manque de personnel, dont des conducteurs.