SNCF : des billets de TGV plus accessibles ?

La SNCF l’avait annoncé, après une année 2020 compliquée, 2021 s’annonce tout aussi dure du côté des finances du groupe. Son PDG Jean-Pierre Farandou a néanmoins déclaré qu’il souhaitait garantir des prix accessibles dans les TGV. 

« En sortie de crise, tout le monde va avoir des problèmes de pouvoir d’achat. Nous voulons retrouver des voyageurs en nombre et nous devons leur offrir des prix accessibles », a confié Jean-Pierre Farandou à nos confrères du Figaro. Si l’on associe régulièrement les prix des billets parfois exorbitants à la SNCF, le PDG semble bien décidé à casser cette image : « Pour avoir une politique de prix accessibles, il nous faut impérativement baisser nos coûts de production. C’est faisable grâce, notamment, à la maintenance prédictive et à la digitalisation industrielle, qui nous permettront de mieux utiliser nos trains ». L’objectif post-crise semble être de vouloir minimiser les répercutions de cette crise liée au coronavirus et aux grèves sur le prix des billets des usagers. 

En parallèle, la SNCF a confirmé qu’elle se préparait à faire circuler ses trains pour les vacances de Noël, « si la situation sanitaire le permet ». Si le gouvernement tente de rassurer les Français en les incitant à réserver et organier leurs vacances, la SNCF, elle, attend le « GO » pour pouvoir s’organiser et espère faire circuler 100% de ses trains. Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué aux Transports, a notamment « demandé à la SNCF qu’à compter de mi-décembre et jusqu’au 4 janvier prochain, 100 % des trains soient ouverts à la réservation ».