SNCF : la reprise du trafic passagers se fera avec un port de masque obligatoire

Selon la commission de l’aménagement du territoire et du développement durable, la reprise du trafic SNCF avec passagers à bord ce fera progressivement et sous certaines conditions. 

- Publicité -

Après avoir réduit son offre de transport à 7% pour les TGV et 15% pour les TER, la SNCF envisage d’ores et déjà un retour progressif à la normale. Selon Jean-Pierre Farandou, cela dépendra également des décisions qui seront pries en matière de déconfinement. Pour l’heure, la SNCF se dirige vers une remise en service par étapes – et co-construite avec les régions – à partir du 11 mai, avec d’abord la remise en circulation d’un train sur deux (progressivement pour les TGV, plus rapidement pour les transports du quotidien) et l’objectif de reprendre une activité normale à l’été.

Dans ce cadre, une vigilance accrue devra être accordée au respect des gestes barrières et au nettoyage du matériel, quitte à devoir réduire le plan de transport. Aussi, le Président Farandou a plaidé en faveur d’une obligation du port du masque dans les transports ferroviaires, afin notamment de lever les difficultés liées aux règles de distanciation entre les voyageurs, est-il indiqué à travers un communiqué. Il a notamment précisé que le groupe ferroviaire allait subir de lourdes pertes économiques liées à la crise et qu’il était encore trop tôt pour les chiffrer. Dans ce contexte, la SNCF se prépare enfin à la perspective de l’ouverture à la concurrence du transport national de voyageurs, dont le calendrier n’a pas été remis en cause.