SNCF : les syndicats maintiennent leur appel à la grève, Farandou met en garde les contrôleurs

821

La CGT et Sud-Rail appellent les contrôleurs à se mobiliser ce week-end et à maintenir le mouvement de grève. Jean-Pierre Farandou hausse le ton et demande aux cheminots de « bien prendre la dimension » des concessions faites par la direction. 

Alors que les contrôleurs de la SNCF menaçaient d’entrer en grève ce week-end, Sud-Rail et la CGT ont confirmé maintenir leur appel à la manifestation, après une ultime réunion avec la direction. La CFDT, elle, a décidé de lever son préavis. En réaction à ces déclarations, le PDG du transporteur ferroviaire a appelé  les contrôleurs à « bien prendre la dimension » des concessions faites par la direction avant d’enclencher une grève qu’ils menacent de conduire pendant les vacances scolaires en cours.

> A lire aussi : SNCF : les contrôleurs appellent à la grève la semaine prochaine

« On augmente l’emploi, on augmente les salaires, on propose une plateforme de progrès social, je ne vois pas bien pourquoi en réponse on aurait une perturbation pour les Français qui veulent partir en vacances », estime Jean-Pierre Farandou. « Je les appelle à réfléchir, à bien prendre la dimension des avancées qui ont été faites, elles sont sérieuses, elles sont solides, elles sont cohérentes. Et je le redis, on est prêt à traiter toutes les revendications, mais dans un processus à froid », a-t-il martelé. Un plan de circulation prévu par la SNCF devrait être communiqué demain, mercredi 14 février. Si l’ampleur des perturbations n’est pour le moment pas connue, le patron de la SNCF a déclaré regretter que « la SNCF ne puisse pas être complètement au rendez-vous » pour ce week-end de vacances scolaires et a promis que « toutes les villes seront desservies ».