SNCF : pertes records en 2020 et une année 2021 qui s’annonce difficile

Le groupe ferroviaire enregistre des pertes historiques en 2020 et annonce une année 2021 « très difficile ». 

Un nouveau coup de massue pour la SNCF qui affichait déjà des résultats en forte baisse suite aux grèves et au premier confinement : « Après une année 2020 où nous enregistrerons des pertes à un niveau jamais atteint dans l’entreprise, 2021 sera aussi une année très difficile car le virus circulera encore une grande partie de l’année », a déclaré Jean-Pierre Farandou, PDG de la SNCF. 

Avec ce second confinement, la société voit son activité de nouveau durement touchée et ce, pour une durée pour le moment indéterminée. « Nous avons dû déclencher une réduction drastique de l’offre TGV. Nous préparons un ajustement probable des TER et Transilien avec les autorités organisatrices. Nous enregistrons une baisse de 15% de la production des trains de fret. Gares & Connexions connaît des difficultés du fait de la faible activité des commerces », a-t-il ajouté. 

En attendant que les Français redeviennent mobile, Jean-Pierre Farandou a ainsi déclaré qu’il ne renoncerait pour le moins pas à ses priorités et parie sur « un appétit décuplé de mouvement après cette longue période noire de la COVID ».