SNCF : retour aux frais d’annulation à J-3

La compagnie ferroviaire stoppe le dispositif mis en place avec le pass sanitaire, et revient à la règle des trois jours avant le départ pour les remboursements ou échanges de billets sans frais.

Le dispositif a pris fin ce dimanche soir. Mis en place le 9 août, avec le pass sanitaire, il permettait de se faire rembourser ou d’échanger son billet sans frais, jusqu’au jour de départ. La SNCF revient donc au dispositif post-covid effectif depuis le 17 juin, permettant d’annuler ou échanger son billet sans frais jusqu’à trois jours avant le départ. Le jour du départ et les deux qui précédent, les passagers doivent de nouveau payer des frais de 15 euros pour un voyage en TGV Inoui. Pour un Intercités dont la réservation est obligatoire, la retenue remonte à 40 % du prix du billet mais avec un plafond maximum de 12 euros.

En l’absence de frais, Jean-Pierre Farandou, le patron de la SNCF, a reconnu ce dimanche, dans le cadre du Grand Jury RTL LCI Le Figaro, que certains usagers « retenaient sept ou huit billets, et n’en prenaient qu’un (…) il y avait donc plusieurs places qui restaient vides au dernier moment ». Les Ouigo, eux, redeviennent non annulables et non-remboursables (mais échangeables contre 10 euros de frais).

Quid par ailleurs du contrôle du pass sanitaire ? D’après une récente enquête menée par RTL, se basant sur un document interne, la SNCF ne contrôlerait que 20% environ des trains longue distance, au départ en gare. Et les contrôles seraient plus nombreux dans les grandes gares que dans les gares intermédiaires.