SNCF : Vers une augmentation du tarif des billets TER en 2023 ?

Face à la flambée des prix de l’énergie, plusieurs régions s’apprêtent à augmenter les tarifs pour les trains TER exploités par la SNCF. Une hausse évaluée entre 10% et 30% à compter du 1er janvier. 

Selon les informations de nos confrères Le Parisien, plusieurs régions envisagent une augmentation tarifaire l’année prochaine sur le réseau des trains TER de la SNCF. La principale cause de cette augmentation, évaluée entre 10% et 30%, serait due à la facture d’énergie du groupe. Pour rappel, Jean-Pierre Farandou, président de la SNCF, estime que la facture d’électricité de l’entreprise de transports devrait augmenter d’au moins 1,6 milliard d’euros en 2023. A cela s’ajoute la hausse des tarifs des péages ferroviaires qui devraient augmenter de 2,4% en 2023 et 8% en 2024. 

> A lire aussi : TGV M : le TGV mais en mieux selon la SNCF

Un impact financier considérable pour les voyageurs quotidiens, dont la majorité utilise les trains express régionaux pour des trajets domicile-travail. Certaines régions ont déjà anticipé cette hausse avant même les négociations avec la SNCF. Comme l’Auvergne-Rhône-Alpes où une augmentation de 8 % a déjà été votée pour les voyageurs occasionnels dès le 1er janvier 2023. Pour les voyageurs réguliers en revanche, la hausse de l’abonnement mensuel ne devrait pas dépasser les 3%. En région PACA, l’augmentation aura également lieu et entrera en vigueur le 1er avril 2023. La hausse sera de 2,85% sur les tickets individuels et les abonnements. 

Selon Michel Quidort, Vice-Président de la la Fédération nationale des associations d’usagers des transports-FNAUT, d’autres régions anticipent d’ores et déjà l’augmentation des tarifs en fonction des factures reçues de la part de la SNCF. Selon lui, les coûts d’accès au ferroviaire sont parmi les plus chers d’Europe et « ce n’est pas une manière d’encourager son développement en France ». « Au lieu de subventionner les carburants fossiles, le gouvernement devrait davantage porter ses investissements dans des transports vertueux et inciter les voyageurs à choisir le ferroviaire pour leurs déplacements quotidiens », nous confie le Vice-Président de la FNAUT.