Grèves monstres dans le rail britannique

Il vaut mieux éviter les déplacements domestiques en train au Royaume-Uni la semaine prochaine. Plus de 40 000 membres du syndicat RMT préparent trois journées d’action les 21, 23 et 25 juin.

Il s’agira a priori du plus grand débrayage de travailleurs du rail au Royaume-Uni depuis plus de 30 ans, dans le cadre d’un conflit avec les opérateurs ferroviaires portant sur les salaires et les emplois.

D’après Network Rail, seuls 20 % environ des services normaux seraient assurés les jours de grève, en conséquence, les voyageurs sont invités à « planifier leurs déplacements et à ne prendre le train que si nécessaire ».