#IFTM2022 – La SNCF aux petits soins pour le corpo

#IFTM22 - La SNCF au petits soins pour le corpo
©YoannStoeckel

Enquête sur le business travel, offre corpo enrichie, prise en compte du télétravail, la SNCF entend capitaliser sur le voyage d'affaires en ces temps de PVE décarbonée.

Les déplacements professionnels qui ont le plus repris depuis la fin de la pandémie sont domestiques. La tendance "nouvelle normalité" des PVE est à la RSE avec, comme levier essentiel de la décarbonation, l'utilisation accrue du train au détriment de la voiture et de l'avion.

Deux bonnes nouvelles pour la SNCF qui entend capitaliser sur la juteuse clientèle corpo qui lui semble promise. L'opérateur ferroviaire a profité du salon IFTM pour faire le point sur ce segment de marché.

Les voyageurs d'affaires reviennent en force depuis le printemps

Après l'épisode Omicron, les clients qui voyagent pour motif professionnel, en train, sont revenus à 85-90% depuis le printemps. Les très petites et moyennes entreprises sont même revenues à leur niveau de 2019.

Une étude démontre que le train est tendance dans le BT

Réalisée par Opinion Way, les 13 et 14 septembre 2022, auprès de 160 clients professionnels qui ont voyagé depuis les 12 derniers mois, quel que soit le mode de transport, elle permet de mettre en avant la reprise du marché affaires. Ce rebond s’explique par un assouplissement des mesures sanitaires au sein des entreprises : 85% des entreprises appliquent des règles moins strictes en matière de politique de déplacements, post COVID.

8 voyageurs pros sur 10 estiment que les déplacements professionnels sont indispensables ou nécessaires à la réalisation de leurs missions, en particulier pour les RDV commerciaux et la formation.

Les voyageurs pros allongent la durée de leurs déplacements, ce qui favorise l’usage du train pour des déplacements plus longs (>3h30 ou 4h).

Par ailleurs, la prise de conscience environnementale est réelle : 62% des voyageurs pros affirment que leurs entreprises prennent plus en compte l’impact écologique dans leurs déplacements. Et 70% envisagent de choisir le train. Ces tendances permettent ainsi d’envisager, pour SNCF Voyageurs, un retour des déplacements affaires proche des niveaux de 2019 d’ici 2024.

Une offre corpo enrichie

• La carte Liberté intègre les bénéfices de la carte Avantage
Depuis juin 2022, la carte Liberté, à destination des voyageurs professionnels, en France et en Europe, s’est enrichie en intégrant les bénéfices de la carte Avantage, et toujours au prix de 399 €. Elle permet ainsi de combiner, au meilleur prix, les usages professionnels et loisirs sur TGV INOUI et INTERCITÉS. Soit des réductions de 30% en 1ère et 2nde et des tarifs plafonnés en 2nde pour les déplacements loisirs. 230.000 voyageurs la détiennent.

• MAX ACTIF, une création pour les télétravailleurs
Depuis un an, l’offre MAX PRO s’est enrichie. Pour accompagner le développement des nouveaux usages et nouveaux modes de vie qui ont émergé avec la crise sanitaire, dont l’accentuation du travail à distance, SNCF Voyageurs a lancé une nouvelle offre pour ses clients TGV INOUI et INTERCITÉS en septembre 2021 : MAX ACTIF.
Ce forfait est destiné aux télétravailleurs, aux personnes qui travaillent loin de leur domicile, et aux navetteurs peu fréquents. Il permet 250 trajets par an, éligibles pour
les destinations TGV INOUI et INTERCITÉS en France.
Adapté aux besoins des personnes qui télétravaillent 2 à 3 jours par semaine, il est valable du lundi au jeudi, en adéquation avec les pratiques les plus courantes du télétravail.
L’abonnement classique MAX ACTIF PLUS, lui, propose toujours 450 trajets, valable tous les jours.
MAX PRO est détenue par 14.000 clients, dont 8.500 à MAX ACTIF.