Le voyage d’affaires en voiture est de 370 km

Le voyage d'affaires en voiture est de 370 km

Selon une enquête menée par le loueur Enterprise, menée en mars 2021 auprès de 1.006 Français ayant conduit pour des raisons professionnelles, plus d'un voyageur professionnel sur deux utilise son véhicule personnel.

54% des voyageurs d’affaires utilisent leur véhicule personnel pour leur déplacements professionnels, 18% déclarant notamment le faire pour 100% de leurs déplacements.

La principale raison est la praticité (34%), suivie de l'impossibilité d'atteindre la destination uniquement via les transports publics (27%). Cette observation met en évidence l'enjeu du "dernier kilomètre" : l'utilisation de son propre véhicule facilite en effet l'accès à la destination, les transports publics ayant parfois leurs limites et leurs contraintes.

47% possèdent une voiture diesel qu'ils utilisent pour leurs déplacements professionnels

Si 47% possèdent une voiture diesel qu'ils utilisent pour leurs déplacements professionnels, 41% utilisent des voitures à essence, 7% des voitures hybrides et 5% des voitures électriques rechargeables.

Malgré les différentes politiques visant à réduire l'utilisation du diesel, celui-ci a encore de nombreux adeptes. La raison est certainement l'équilibre entre le coût et la distance, qui sont les facteurs les plus importants dans le choix du moyen de transport, le diesel étant privilégié par les conducteurs à la recherche d'un véhicule économe en carburant.

Un manque d'exigence sur l’entretien : 28% des conducteurs français avouent avoir déjà été en retard à un rendez-vous d'affaires à cause d’un problème avec leur véhicule.

L'entretien des véhicules, extrêmement important, est parfois incohérent. En effet, si 75% d'entre eux nettoient l'extérieur et l'intérieur de leur véhicule avant leurs derniers déplacements professionnels : 37 % n'ont pas vérifié leur niveau d'huile, 49 % n'ont pas vérifié les feux de freinage, 36 % n'ont pas ouvert le capot moteur, 45 % n'ont pas vérifié leurs phares, 31 % n'ont pas vérifié la pression des pneus.

De plus, 44 % n'ont pas l'intention de vérifier la pression des pneus, 63 % n'ont pas l'intention de vérifier les phares, 69 % n'ont pas l'intention de vérifier leurs freins, 53 % ne prévoient pas de vérifier l'huile moteur

Le premier motif de déplacement professionnel en voiture est la visite de clients (23%) pour une distance moyenne de 370 kilomètres.