Les titulaires du passe Navigo dédommageables de 37,60 €

136
Les titulaires du passe Navigo vont recevoir 37,60 € de dédommagement

Ce remboursement d'un demi-mois d'abonnement, conséquence des nombreux incidents des quatre derniers mois de l'année sur le réseau francilien, est à solliciter à partir du 14 mars.

Suite à un dernier trimestre 2022 émaillé de retards, pannes, suspensions de service et autres incidents d’exploitation sur le réseau francilien RATP/SNCF, Île-de-France Mobilités (IDFM) va procéder au remboursement de 50% d’un mois d’abonnement au passe Navigo.

Le passe coûtait alors 75,20€, c’est donc de 37,60€ que seront crédités les abonnés qui en feront la demande. En tout, cette rétrocession s’élèvera a priori à 60 M€ mais ne coûtera rien à la Région : il s’agit des sommes qu’IDFM n’a pas versées à la RATP en raison du service non réalisé entre septembre et décembre, en vertu du contrat qui lie IDFM et la régie de transport.

Outre ces 37,60€  accordés à tous les titulaires du Navigo (quel que soit le type d’abonnement) ces quatre derniers mois de l’année 2022, les usagers des lignes RER les plus dégradées en matière de fiabilité, pourront prétendre à un dédommagement supplémentaire. Ce sera notamment le cas de certaines branches des lignes B et D. Ces quelque 200.000 usagers bénéficieront d’un mois ou d’un demi-mois (selon le nombre de mois abonnés) de remboursement supplémentaire.

Les utilisateurs de ces branches, qui ont payé six mois de forfaits sur les périodes affichant une ponctualité inférieure à 80 %, seront remboursés d’un mois de forfait. Ceux qui n’ont pris qu’entre trois et cinq mois de forfaits sur les périodes affichant une ponctualité dégradée n’auront droit qu’à un demi-mois remboursé.

Qu’il s’agisse du dédommagement de base ou du dédommagement spécifique, la plate-forme dédiée ouvrira le 14 mars sur l’espace “dédommagement” du site IDFM et restera ouverte un mois.