Mobilités électriques : les entreprises attendues au tournant

Mobilités électriques : les entreprises attendues au tournant

Le fournisseur d'énergie verte OVO Energy France vient de publier un baromètre sur les mobilités électriques. Où l'on constate que les Français attendent que les entreprises soient actrices dans ce domaine.

Une majorité de Français (66%) pense que les voitures à moteur thermique auront disparu de la circulation d’ici 20 ans et seuls 41% affirment qu’ils opteraient pour un véhicule thermique s’ils devaient changer de voiture dans l’année. Un choix de raison plus que de cœur car les Français restent majoritairement attachés à la voiture à essence : 79% en ont une image positive, contre seulement 56% pour la voiture électrique.

Interrogés sur les moyens de transport qui constituent l’avenir de la mobilité quotidienne,
4 français sur 10 citent d’abord la voiture hybride (mi-thermique, mi-électrique), un tiers la
voiture électrique, juste devant le vélo électrique. La voiture thermique ne se positionne
qu’en 4ème position. Une prise de conscience qui peut expliquer que moins d’un Français sur deux (41%) porterait son choix sur une voiture à moteur thermique s’il devait changer de voiture dans l’année. Certes pour des raisons économique liées au prix des carburants (40%) qu'écologiques (30%).

Dans ce contexte, une très grosse majorité des 1007 Français ayant répondu à l'enquête sont favorables à une contribution de leur entreprise pour les aider à passer aux
mobilités douces ou électriques. 85% des Français sont d’accord pour dire que “les
entreprises devraient installer des bornes de rechargement pour voitures électriques sur leurs parkings”, 76% pour “limiter le nombre de déplacements professionnels de leurs salariés” et 64% pour “changer leur flotte automobile thermique pour une flotte automobile électrique”.