Thai Airways « sur le point de fermer » prévient son Président

Thai sera-t-elle la prochaine compagnie à déposer le bilan? La situation est suffisamment grave pour que Le président de Thai Airways International (THAI), Sumeth Damrongchaitham, tire le signal d’alarme. Il a demandé, ce mardi, au personnel de coopérer aux efforts de réhabilitation de la compagnie aérienne nationale « car elle est en crise et risque de fermer ses portes. »

- Publicité -

Face à des employés inquiets, le président de Thai a déclaré que la compagnie avait perdu sa position de leader du marché sur plusieurs liaisons au profit de concurrents, citant les liaisons du nord qui avaient généré un tiers des recettes de THAI mais qui étaient désormais dominées par des compagnies aériennes à bas prix.

Poursuivant sur un registre plus qu’alarmiste, le dirigeant a demandé au personnel de « coopérer pour surmonter les obstacles, dans le cas contraire, la compagnie nationale  fermera ses portes. » Il a insisté sur l’urgence de la situation en ajoutant, « l reste très peu de temps. Aujourd’hui, il n’y a pas de zone de confort. Tout le monde mourra si le navire coule. »

La première mesure que devrait prendre la compagnie porte sur une réduction des salaires des cadres et le gel des primes pour l’ensemble du personnel.

Au premier semestre de cette année, la THAI a enregistré une perte de 190 millions d’euros, ce qui porte sa perte cumulée à 8,3 milliards d’euros. Elle emploie plus de 20 000 personnes.