Uber cède ses voitures autonomes et ses taxis volants

423

Après avoir annoncé en début de semaine la cession de sa division de voitures autonomes, le géant du Vtc vient de se séparer d’Uber Elevate, sa section chargée du développement des taxis volants.

Dans sa stratégie de réduction des coûts, l’entreprise de Vtc effectue un recentrage sur son cœur de métier, à savoir le transport de passagers (avec chauffeur,) et la livraison. Un repli qui s’explique par la situation financière de la compagnie sérieusement affectée par la pandémie de Covid-19. Depuis le début de l’année, Uber a fermé près de 50 de ses bureaux dans le monde et réduit ses effectifs de plus de 25%.

Pour les voitures autonomes, Uber revend sa division mais reste impliqué. La start-up Aurora qui devient la propriétaire sera détenue à 26% par Uber qui s’est engagé à y investir 400 millions de dollars.

Pour les taxis volants, c’est l’entreprise Joby Aviation qui prend la main. Il ne s’agit pas d’une inconnue, Uber y avait investi plus de 50 millions de dollars au début de l’année. Là aussi, même s’il se retire, le gant du Vtc investira quelques 75 millions de dollars. Cette opération permettra à Joby d’utiliser l’application d’Uber pour offrir des services de taxi aérien lorsque l’avion de la société entrera en service, ce qui pourrait se faire dès 2023.

Deux cessions qui permettront à Uber d’économiser des centaines de millions de dollars au cours des prochaines années alors qu’elle n’a cessé de multiplier les investissements sans engranger un seul dollar de bénéfice.