Uber : de one-stop-shop à future agence de voyages en ligne ?

Le géant californien annonce plusieurs nouveautés en Europe et continuer de miser sur sa stratégie de diversification. A tel point que c’est à se demander si Uber ne se rêve pas en future agence de voyages…

Alors que la firme américaine annonçait la semaine dernière de nombreuses nouvelles fonctionnalités, dont le lancement d’Uber Travel, Uber Charter, Vouchers for Events ou bien la commande vocale sur Uber Eats via Google Assistant, elle communique à nouveau sur plusieurs nouveautés… mais en Europe. Uber Travel sera ainsi disponible dès cet été en Espagne, avant d’être étendu à d’autres destinations. Les utilisateurs pourront également tester pour la première fois Uber Explore à Madrid, une nouvelle fonctionnalité qui permet de booker des expériences (restaurants, attractions touristiques…). Selon Franck Monsauret, country manager France pour Uber for Business, il sera possible de réserver et de payer directement via l’application. Déjà développée aux Etats-Unis, cette option sera par la suite déployée à travers d’autres villes en Europe et à travers le monde. 

> A lire aussi : Uber dévoile plusieurs nouvelles fonctionnalités et se rêve en super ‘app’

Enfin, comme chaque été, Uber déploie sa solution de mobilité dans des destinations touristiques, dont les îles de Sicile, Malte et Santorin. Une offre saisonnière qui proposera aux clients trois types de véhicules : UberX, Uber Black et Uber Comfort. Du côté de Uber for Business, le groupe dit préférer se concentrer et continuer d’investir sur son offre Green afin d’aider les entreprises à réduire leur empreinte carbone. Le développement de l’offre btob de la livraison de repas fait également partie de leur feuille de route. 

> A lire aussi : Uber Green for Business : « Multiplier notre chiffre corpo par 5 en 3 ans »

Avec toutes ces annonces, la question que nous sommes en droit de nous poser est : Uber se rêverait-il en nouvelle agence de voyage ? Selon lui, ce n’est pas encore d’actualité : « Nous souhaitons avant tout simplifier l’intégration de nouvelles offres en travaillant avec des prestataires pour faciliter la vie des voyageurs à travers une application one-stop-shop ». A noté qu’au Royaume-Uni, un programme test permet d’ores et déjà d’acheter des billets de train directement via l’application. Pour le moment, la fonctionnalité Uber Travel, elle, ne permet pas de payer directement son billet d’avion ou sa chambre d’hôtel, elle propose juste un inventaire selon les disponibilités et des options de trajet.

Le country manager d’Uber nous confie que toutes ces annonces sont, « des signaux très encourageants pour l’industrie. Nous avons pu voir que dès lors que les restrictions étaient levées, l’activité repartait très fort sur le Loisirs. Pour la clientèle Business c’est beaucoup plus progressif… Mais il est certain que nous observons un retour des voyageurs en Europe ».