Uber se voit refuser sa licence à Londres

Le géant américain s’est vu refuser sa demande d’extension de licence pour continuer d’exercer son activité à Londres. 

Après New-York, c’est au tour de Londres de dire stop à Uber. En effet, le géant des VTC n’a pu obtenir qu’une licence de deux mois supplémentaires pour exercer à Londres. La Tfl a refusé de la renouveler pour les 5 ans demandés par Uber. Le marché Affaires s’inspire souvent des innovations qui voient le jour dans le Loisirs. C’est la seconde fois en deux ans que l’américain se voit refuser une « licence pleine » à Londres.