Uber utilise l’IA pour faire respecter le port du masque

Afin d’être certain que ses chauffeurs partenaires respectent le port du masque à bord, Uber annonce de nouvelles mesures concernant le port du masque, dont un système d’IA intégré à l’application mobile. 

- Publicité -

Dès le lundi 18 mai, les chauffeurs souhaitant accéder à leur compte et conduire des passagers devront se prendre en photo avec un masque via leur application mobile. En effet, une nouvelle fonction à base d’intelligence artificielle a été développée par Uber pour voir si oui ou non les chauffeurs respectaient les gestes barrières et notamment le port du masque. Ainsi, l’IA scanne le visage du chauffeur et vérifie si celui-ci porte bien un masque. La société a néanmoins tenté de rassurer ses partenaires en mentionnant que ce système ne faisait pas appel à la reconnaissance faciale. 

Pour les clients, si la photo ne sera pas nécessaire pour accéder à l’application, le port du masque reste obligatoire pour commander un VTC, sans quoi le client peut se voir refuser l’accès du véhicule.