Uber va reprendre les essais de voitures autonomes en Californie

La compagnie de Vtc Uber a reçu une autorisation afin de pouvoir tester ses voitures autonomes en Californie. Cette décision intervient près de deux ans après que l’une des voitures d’Uber a été impliquée dans un accident mortel en Arizona, ce qui avait conduit l’entreprise à réduire ses essais.

- Publicité -

L’obtention d’une autorisation en Californie – qui a accordé des permis à 65 autres entreprises de transport – est la dernière étape de la relance du programme par Uber.

La Californie permet aux entreprises de tester les véhicules autonomes avec un conducteur de secours dans la voiture. Avant l’accident mortel en Arizona, les voitures à conduite autonome d’Uber étaient testées dans quatre endroits en Amérique du Nord : Phoenix, Pittsburgh, San Francisco et Toronto.

Uber annonce que ces voitures seront déployées à San Francisco sans fournir de date pour la reprise des essais. Des tests qui ont repris à Pittsburgh en 2018. La société prévoit également de commencer les essais à Washington DC dans le courant de l’année.