Uber : vers un retour des clients à bord des VTC en 2021 ?

Alors que la société de VTC affichait une baisse drastique de ses courses depuis le début de la pandémie, les clients semblent revenir progressivement lors de ce premier trimestre 2021. 

Alors que le groupe a vu son service de livraison littéralement décoller avec la fermeture des restaurants, le service VTC, lui, a été touché de plein fouet par la crise. En une année, les réservations de trajets bruts ont diminué de plus de 38%, contre +166% pour les livraisons. En parallèle, seuls 98 millions d’utilisateurs de l’application se sont avérés actifs à minima une fois par mois, contre 103 millions il y a un an. 

> A lire aussi : Uber cède ses voitures autonomes et ses taxis volants

Mais Dara Khosrowshahi, le patron du groupe californien a fait part de son optimisme concernant la reprise des courses VTC : « Nous voyons enfin de la lumière au bout du tunnel, avec les vaccinations en hausse, la baisse des taux d’infection et la levée des restrictions de déplacement ». En France, la reprise semble dépendre des prochains assouplissements concernant les déplacements et le maintien du couvre-feu. Au total, Uber a réduit ses pertes nettes à 108 millions de dollars, grâce à la vente d’ATG, sa division développant et commercialisant des technologies de conduite autonome, pour 1,6 milliard. Le groupe a réalisé 2,9 milliards de dollars de chiffre d’affaires, lourdement diminué par des provisions de 600 millions de dollars, nécessaires pour octroyer à ses chauffeurs britanniques le statut de travailleurs salariés.