Un pilote d’Aeroflot meurt aux commandes d’un Airbus A320

L’équipage d’un avion de ligne russe de la compagnie Aeroflot a désespérément fait appel à des soins médicaux après qu’un des deux pilote ait souffert d’un grave problème de santé en plein vol. Il est mort pendant l’atterrissage d’urgence de l’appareil, dimanche 24 novembre, avant d’avoir pu être secouru.

- Publicité -

« Y a-t’il un médecin dans l’avion ?  » L’hôtesse du vol SU1546 entre Moscou et Anapa, en Russie, n’a pu trouver aucun secours à bord de l’Airbus A320 afin de venir en aide à l’un des deux pilotes victime d’un malaise cardiaque dans le cockpit. 

Le vol parti de l’aéroport Sheremetyevo de Moscou à 8 h 20 devait atterrir à Anapa à 10 h 40, il a du finalement effectuer un atterrissage urgence à Rostov-sur-le-Don vers 9 h 57. Mais il était déjà trop tard pour le pilote, âgé de 49 ans, dont le décès a été constaté dans l’ambulance, stationnée à quelques mètres de l’avion.

Après l’arrivée d’un nouveau pilote, l’avion a pu repartir avec quelques heures de retard. A aucun moment la sécurité des passagers ne semble avoir été engagée. Les pilotes sont formés pour agir et réagir en toutes circonstances et, notamment, à piloter seul leur appareil en cas de défaillance d’un d’entre eux dans le poste de pilotage.