Une attestation employeur obligatoire pour prendre les transports en commun à Paris

A partir du 11 mai 2020, les salariés devront être en mesure de présenter une attestation employeur aux autorités pour prendre les transports en commun parisiens. 

- Publicité -

L’objectif : lisser les heures de pointes et maintenir au maximum le télétravail dans la région Ile-de-France. En effet, la région IDF a signé avec l’Etat, les collectivités, les employeurs, les syndicats et les opérateurs de transport une charte qui stipule que les entreprises, « s’engagent à proscrire, dans la mesure du possible, la présence sur site pour les activités télétravaillables la première semaine suivant le déconfinement ». Signé par Ile-de-France Mobilités et la Région, le Medef-IDF, la CPME-IDF, U2P-IdF, les syndicats CFDT et CFTC, la RATP et SNCF Transilien, le préfet de région, la Ville de Paris et l’association des maires d’Ile-de-France, le document stipule également que les arrivées et départs des salariés sur leur lieu de travail se feront entre 5h30 et 10h30 et 15h et 19h30. « Des distributions de masques seront faites dans les premières semaines par Ile-de-France Mobilités, la Région et toute collectivité qui le souhaitera en amont des réseaux de transport », et « les entreprises sont invitées (…) à veiller à équiper leurs salariés ». 

L’attestation employeur devra par ailleurs indiquer les horaires des salariés et sera à présenter lors de chaque contrôle dans les transports en commun durant les heures de pointe. En cas de non présentation, une amende de 138 € sanctionnera le contrevenant.