86 % des annulations business travel ne relèvent pas du voyageur

CWT, une plate-forme de gestion des voyages B2B4E (business-to-business-for-employee), a mené une étude auprès de 400 voyageurs d’affaires américains sur le sujet des annulations de voyages d’affaires.

- Publicité -

La grande majorité des annulations de voyages d’affaires (86 %) relèvent de raisons qui échappent au voyageur lui-même. Les raisons invoquées sont les suivantes :

  • rendez-vous reportés (42 %)
  • réunions annulées (13 %)
  • problèmes météorologiques (11 %)
  • problèmes de sécurité (9 %)
  • annulations ou retards de vols (9 %) sont d’autres causes externes.

Les raisons personnelles ne représentent donc que 14 % des annulations.

Parmi les sondés (qui ont tous voyagé pour affaires au moins une fois au cours des 12 derniers mois et ont annulé un voyage au cours des derniers mois), 88 % des voyages annulés ont été reportés à une date ultérieure et 38 % d’entre eux, sont généralement reprogrammés immédiatement après l’annulation du premier voyage.

L’étude montre également que 68 % des voyageurs n’annulent pas tous les paramètres de voyage en même temps : 45 % annulent les vols avant les hôtels et 22 % commencent d’abord par l’hébergement, puis annulent l’aérien.

En ce qui concerne les politiques d’annulation et les frais éventuels, l’enquête révèle sans surprise que 85 % des voyageurs préféreraient connaître les frais avant ou pendant le processus d’annulation. Et qu’ils souhaiteraient davantage de transparence (37 %) et de simplicité (20 %) des politiques d’annulation, une réduction du temps pour confirmer l’annulation (22 %), une simplification des étapes pour annuler un voyage (10 %) et avoir un moyen rapide d’annuler depuis leur appareil mobile (10 %).