La solution ParkingMap étendue à toutes les gares du Grand Paris Sud

La startup déploie autour des 17 gares du RER D du territoire ses solutions de stationnement pour faciliter la vie des voyageurs qui mixent voiture et transports en commun.

Une expérimentation avait été mise en place en 2016 sur quatre gares (Cesson-Vert-Saint-Denis, Savigny-Nandy, Lieusaint-Moissy et Combs-la-Ville), en partenariat avec ParkingMap. Après quatre ans de tests et des résultats probants, la start-up s’est vu attribuer le déploiement de sa solution de stationnement connectée et de son application multimodale sur les 17 gares de l’agglomération Grand Paris Sud.

Le constat d’origine est simple : toute une partie du bassin de vie de la Seine-et-Marne et de l’Essonne est desservie par le RER D. Pour se rendre à Paris, un grand nombre d’habitants rejoignent en voiture la station de RER la plus proche de leur domicile, garent leur véhicule dans un parc relais et empruntent ensuite les transports en commun. A cela s’ajoute, le fort développement des pistes cyclables, qui invitent les citoyens à démultiplier la mobilité électrique deux roues une fois arrivés dans Paris.

ParkingMap, acteur dynamique de la « Smart city », a cartographié tous les parcs de stationnement relais des stations RER de Grand Paris Sud, pour indiquer aux usagers les places disponibles en temps réel sur l’application mobile Modality, disponible gratuitement sur les stores.

Désormais, les voyageurs pourront en temps réel via le calculateur multimodal ParkingMap, 1) identifier le temps de trajet entre leur position et leur destination ; 2) voir, depuis leur mobile, les places de parking disponibles ; 3) accéder aux horaires du RER D et des bus facilitant les déplacements.

«Nous espérons que ce service grandeur nature sera déployé très prochainement à plus grande échelle afin de l’offrir à tous les usagers d’Ile-de-France ou de toute autre agglomération» déclare Henri de la Porte, fondateur de ParkingMap

En France, la part de la circulation urbaine engendrée par les véhicules en recherche de stationnement se situerait entre 5 et 10 %, un chiffre très largement supérieur à Paris intra-muros. Aujourd’hui, ParkingMap a connecté plus de 30 000 places partout en France et agrège les données de plus de 1 000 000 de places, notamment grâce à de l’open data fournit par certaines collectivités locales, Vinci, Saemens et Indigo.

La start-up travaille avec plusieurs collectivités et structures françaises : Orléans, Bourgoin-Jallieu, Pont-Aven, Biot, Trévoux, Paris-Saclay, Gif-sur-Yvette, Sancerre, Carré Sénart, Blainville et Soissons. Créée en 2011, cette entreprise de 12 salariés a bénéficié d’une levée de fonds de 2,5 millions d’euros cette année.