Les hommes en font nettement plus que les femmes… des notes de frais !

Mooncard a analysé les dépenses professionnelles d’un millier de ses clients. Plusieurs enseignements inédits sont ressortis de l’étude sur les habitudes de vie des entreprises et des salariés français.

- Publicité -

Mooncard a observé le profil de 1000 entreprises clientes, présentes dans toutes les régions et toutes les professions. Le leader des cartes de paiement corporate intelligentes (qui annonce « tuer» les notes de frais en les automatisant de A à Z) a constaté que ses utilisateurs, donc les salariés qui engagent des frais, sont deux fois plus souvent des hommes que des femmes (ils représentent 2/3 du total, contre 1/3 pour les femmes).

Par ailleurs, un homme engage 26% plus souvent qu’une femme des frais pour lui-même (restaurants, hôtels, transports…), toutes entreprises confondues. « Ce n’est pas anodin : les frais engagés par les salariés correspondent peu ou prou aux dépenses de représentation des entreprises. Le stéréotype de l’homme à qui l’on confie le chéquier pour représenter l’entreprise, a donc la vie dure » explique-t-on chez Mooncard.