SNCF Connect, c’est parti !

Finis le site OUI.sncf et l’appli du même nom. SNCF Connect & Tech, filiale de SNCF Voyageurs, lance ce mardi SNCF Connect, le service tout-en-un des mobilités, composé d’une application et du site internet www.sncf-connect.com.

SNCF Connect vise à leur simplifier la vie. Les Français, dès ce mardi, sont automatiquement redirigés depuis le site OUI.sncf vers le nouveau site www.sncf-connect.com. Pour l’application mobile, si l’application OUI.sncf est déjà installée, elle est mise jour pour devenir SNCF Connect sur iOS et Android. Si ce n’est pas le cas, les voyageurs pourront la retrouver dans les stores.

Pour ceux qui ont acheté un billet sur OUI.sncf pour un voyage à venir :
. Si le client a déjà activé son compte client « Mon Identifiant SNCF », il retrouvera automatiquement toutes ses réservations en cours sur l’application et le site SNCF Connect.
. Si le client n’a pas de compte actif, il retrouvera ses réservations en cours sur SNCF Connect, grâce à la référence de réservation reçue par email dans sa confirmation de commande OUI.sncf.

Pour les voyageurs d’affaires et le service TGV Inoui Pro, « les professionnels pourront utiliser SNCF Connect mais nous savons qu’ils ont acquis des habitudes d’utilisation et nous n’allons pas les leur enlever », a précisé Anne Pruvot, directrice générale de SNCF Connect & Tech. L’application ne sera donc pas (de suite) supprimée. 

Selon nos confrères de l’Echo Touristique, l’objectif est de «faire croitre la part du ferroviaire» et «simplifier» l’expérience, a ajouté ce matin Christophe Fanichet, PDG de SNCF Voyageurs. «On a changé la carrosserie et le moteur» avec 100 millions d’itinéraires, a-t-il complété. Plus de 300 personnes ont consacré 18 mois au développement de la nouvelle plateforme. Le groupe a notamment eu recours à l’intelligence artificielle et à des start-up.

Les ambitions sont fortes et chiffrées. «Nous visons 6,5 milliards d’euros en 2025», contre 4,3 milliards l’an dernier, indique Anne Pruvot. Aujourd’hui, la majorité des TGV et des Intercités sont écoulés via le digital.