Tribune : IA et Bluetooth, clés de l’expérience « aéroport » de demain

Jeff Aaron, VP Enterprise Marketing de l'entreprise américaine de télécommunication Juniper Networks, fait du couplage des technologies Bluetooth et de l'intelligence artificielle l'alpha et l'omega de l'expérience voyageur au sein des aéroports de demain.

Alors que le trafic aérien a repris depuis peu, les compagnies et les aéroports continuent d’investir pour offrir une expérience de voyage toujours plus riche, fluide et sécurisée aux passagers. Shopping, divertissement, culture ou encore bien être, les initiatives ne manquent pas pour attirer ou fidéliser les voyageurs. Mais malgré des progrès indéniables, l’expérience des voyageurs aériens en matière de technologies laisse encore grandement à désirer !

Outre la possibilité de s'enregistrer puis de télécharger une carte d'embarquement et de recevoir les mises à jour des vols sur nos smartphones,

les choses ont-elles réellement évolué au cours de la dernière décennie ?

Nous perdons toujours autant de temps à trouver une place sur le parking de l'aéroport puis à nous rendre à la bonne porte d'embarquement pour ensuite passer les contrôles de sécurité dont le temps d'attente semble souvent interminable…

Heureusement la situation semble tout de même en bonne voie pour changer la donne, notamment grâce à des technologies intelligentes capables de fournir des informations personnalisées aux passagers en fonction de leur localisation et de leurs besoins. Ces technologies sont principalement

l'intelligence artificielle (IA) et la technologie virtuelle Bluetooth Low Energy (vBLE), amenées à transformer l'expérience de millions de voyageurs dans les années à venir.

À l'aéroport, les smartphones, ordinateurs et tablettes émettent tous des signaux Bluetooth à faible consommation d'énergie (lorsque celui-ci est activé) qui interagissent avec les dispositifs sur batterie installés aux murs, pour offrir des expériences personnalisées en fonction de la localisation. Par le passé, il fallait qu’un expert se déplace pour examiner physiquement l'environnement des radiofréquences (RF) et déterminer où placer ces appareils BLE et comment les calibrer manuellement. En cas de changement dans l'aéroport, ces dispositifs devaient être déplacés et recalibrés, ce qui rendait l'installation coûteuse, longue et peu performante.

Les nouvelles technologies d'intelligence artificielle comme le machine learning non supervisé changent la donne. Désormais, l'environnement RF peut être mis à jour en permanence, à distance et en temps réel, éliminant ainsi le besoin de calibrage manuel. Par ailleurs, les dispositifs BLE virtuels ont remplacé les systèmes sur batterie, ce qui permet de configurer et de modifier automatiquement les messages par logiciel. Comme les voitures équipées d'IA, les réseaux sans fil dotés de balises virtuelles apprennent à gérer des environnements de manière fluide, ce qui garantit une localisation et une connectivité optimales pour tous les utilisateurs mobiles.

Quelle pourrait être alors la journée type d’un voyageur aérien demain ?

Avant de quitter son domicile pour l'aéroport, le voyageur installe une application sur son smartphone. Cette application basée sur l'IA peut prédire le nombre de places disponibles dans le parking et indiquer si certaines places préalablement définies comme préférentielles sont libres. L’Intelligence Artificielle calcule en effet la probabilité de trouver une place à un endroit précis et recommande des alternatives le cas échéant.

Une fois à l'aéroport, la technologie BLE combinée à l'IA lui indique les durées d'attente pour passer le contrôle de sécurité, l'endroit le plus proche pour déjeuner, le temps de marche jusqu'à la porte d'embarquement. Le voyageur reçoit également des offres dans les magasins du terminal pour trouver le cadeau qu'il a oublié d'acheter pour sa fille.

Une réalité presque déjà à notre portée ! C'est d'ailleurs notamment le cas à Nantes...

Pour aller plus loin, le groupe VINCI Aéroports a notamment mis en place dans cet aéroport un système test d’enregistrement de bagages autonomes permettant aux voyageurs d’effectuer leur check-in complet (carte d’embarquement + bagages).  Cette solution est déjà proposée à l’aéroport Daxing à Pékin, ouvert en septembre dernier, où 76% des bagages peuvent être enregistrés de manière autonome et où leur suivi est également optimisée grâce aux puces RFID placées dans les étiquettes. Pour améliorer encore l’expérience, ces technologies réseaux peuvent être également être utilisés pour vérifier le déchargement d’un bagage et son arrivée sur le tapis de livraison directement sur son smartphone.

La question de l’accessibilité au Wifi à bord des avions est également en plein développement puisqu’on compte aujourd’hui plus de 6 500 appareils équipés depuis le lancement en 2008 par la compagnie américaine Virgin.

Malgré l’amélioration des conditions de voyage grâce aux technologies, il reste encore un potentiel majeur pour développer l’expérience des voyageurs aériens. La combinaison de l’IA et du Bluetooth offre de nombreuses possibilités pour optimiser la vie du passager dans l’aéroport. L’utilisation du smartphone est également essentielle pour assurer un accès rapide et fluide, directement via le terminal préféré des utilisateurs. Pour un véritable voyage vers le futur !