Fairjungle : La TMC éco-responsable lève 4 millions d’euros

165

La jeune pousse créée en 2017 lève 4 millions d’euros et souhaite accélérer son internationalisation tout en investissant dans l’innovation. 

Alors que sa dernière levée de fonds datait de 2019, Fairjungle finalise un nouveau tour de table  à hauteur de 4 millions d’euros auprès de Galion.exe et d’investisseurs privés. La TMC éco-reponsable et à la forte ADN digitale souhaite, grâce à ce nouveau financement, d’accélérer son développement commercial, sur la partie innovation, son internationalisation et renforcer ses équipes. « Nous visons les principaux marchés européens comme l’Allemagne, l’Italie, le Royaume-Unis et le Benelux. Ce sont ces marchés qui, pour le moment, ont une certaine maturité et sensibilité éco-responsable », a déclaré Saad Berrada, CEO et co-fondateur de Fairjungle, à nos confrères de TOM.travel. 

A lire aussi : Fairjungle donne sa vision de l’évolution des déplacements d’affaires

Le dirigeant ajoute que, concernant l’innovation, le focus sera fait sur la gestion automatisée des voyages ou bien encore le développement d’un module dédié à la verticale hôtellerie : « Nous souhaitons accélérer sur tout ce qui touche à la gestion proactive des problèmes rencontrés lors d’un voyage sans devoir passer par un agent, notamment sur la partie transport lors d’une grève. En parallèle, nous voulons aller encore plus loin dans l’éco-responsabilité en couvrant la partie hôtellerie. Enfin, toujours dans cette démarche, nous souhaitons faire de Fairjungle un véritable compagnon de voyage porte-à-porte en incluant le volet micro-mobilité ». Selon lui, la conjoncture est particulièrement favorable aux entreprises technologiques dans le secteur du voyage d’affaires : « On observe un vrai changement de paradigme et la demande d’innovation est très forte, du côté du fournisseur comme du client. Les entreprises ont pris conscience de la valeur réelle des agences et de très belles choses vont se passer cette année ».