UK : la taxe aérienne va augmenter pour les long-courriers

Le prix des vols long-courriers risque d'augmenter au Royaume-Uni. Le gouvernement britannique a annoncé que la taxe aérienne, baptisée air passenger duty, sera alignée sur l'inflation à compter d'avril 2020.

Le prochain budget du gouvernement britannique va modifier la surcharge "air passenger duty" appliquée sur les vols long-courriers. Cette taxe aérienne sera calculée en fonction de l'inflation à partir d'avril 2020. Ainsi, lorsqu'elle grimpera, les prix des billets aussi.

Les vols européens et domestiques ne sont pas concernés par cette mesure. La taxe ne changera pas, non plus, en Irlande du Nord.

Les compagnies aériennes britanniques ont fortement critiqué cette décision. Le groupe IAG déplore "il est ironique de constater que le budget du Brexit compromet la compétitivité de la Grande-Bretagne en augmentant la taxe air passenger duty - la surcharge aérienne la plus élevée au monde - à nouveau".

Il ajoute "nous voulons proposer davantage de vols vers des marchés internationaux clés, comme nos concurrents européens, mais la taxe entrave le développement des lignes vers de nouveaux marchés émergents".

Virgin Atlantic désapprouve également la décision. Le porte-parole du transporteur britannique a expliqué "le gouvernement a manqué une opportunité crucial de baisser les coût des vols long-courriers pour les entreprises et passagers britanniques. Nos clients paient déjà la taxe sur les long-courriers la plus élevée au monde – deux fois plus élevée que les autres pays de l'UE, simplement pour partir du Royaume-Uni".

La taxe pour les vols long-courriers est actuellement de 78 livres par trajet en Eco et jusqu'à 172 livres dans les cabines Premium, Business et First