Volcan à Bali : un plan pour dérouter les vols en cas d’éruption

Le centre indonésien de volcanologie et des catastrophes géologiques a placé le Mont Agung - volcan situé dans la région du Karangasem, à l’est de Bali - en alerte maximale le 22 septembre dernier. Les autorités du pays ont établi un plan pour dérouter les avions en cas d'éruption.

Le Mont Agung gronde depuis début août et pourrait entrer en éruption à tout moment désormais, selon le centre centre indonésien de volcanologie et des catastrophes géologiques. Le volcan, qui se situe à 75 km de l’aéroport international de Denpasar, pourrait ainsi perturber le trafic aérien en cas d’éruption.

Le ministre des Transports d’Indonésie, Budi Karya Sumadi, a indiqué le 27 septembre 2017 qu'un plan prévoyant de dérouter les vols avait été établi. Il prévoit de diriger – au besoin – les avions vers dix autres plates-formes de la région comme celles de l'île de Lombok ou de Jakarta. De plus, une centaine de cars ont également été mis en place pour évacuer les voyageurs qui seraient bloqués à Bali.

Le quai d'Orsay rappelle que "les autorités indonésiennes interdisent de s’approcher à moins de 12 km du volcan et ont procédé à l’évacuation des populations dans ce périmètre". Il est recommandé de se tenir informé de l’évolution de la situation et de se conformer strictement aux recommandations des autorités locales. Il est aussi préférable de vérifier le statut de son vol avant de se rendre à l'aéroport.