Vols de données : les hôtels de Donald Trump vont payer une amende de 50 000 dollars

La chaîne hôtelière de Donald Trump, Trump Hotel Collection, va payer une amende de 50 000 dollars car elle a tardé à avertir ses clients qu'elle avait été victime d'une cyberattaque dont le but était le vol des numéros des cartes de crédits utilisées dans ses établissements. L'entreprise, créée en 2007, s'est également engagée à renforcer sa sécurité informatique.

Le procureur général de l’État de New York, Eric Schneiderman, chargé du dossier, a indiqué avoir trouvé une entente avec la chaîne hôtelière Trump Hotel Collection. Elle va payer 50 000 dollars car elle a tardé prendre les mesures nécessaires et à avertir les clients après une cyberattaque ayant conduit au vol de plus de 70 000 numéros de cartes de crédit.

Des spécialistes se sont rendus compte en mai 2015 que des centaines de transactions frauduleuses avaient été effectuées avec des cartes de crédit utilisées dans des hôtels de la chaîne de Donald Trump. Des investigations ont révélé que des logiciels malveillants avaient été placés dans les systèmes informatiques des établissements de l’entreprise comme ceux de New York, Las Vegas ou encore Chicago dès mai 2014.

Consciente de cette faille de sécurité à partir de juin 2015, la holding a attendu au moins 4 mois pour avertir sa clientèle, ce qui est contraire aux lois de l’État de New York. En outre, la chaîne hôtelière a été victime d'une nouvelle attaque en novembre 2015. Un nouveau logiciel malveillant avait en effet été trouvé dans une trentaine de systèmes installés dans 5 propriétés de l'entreprise dont le Trump SoHo New York.